4 secrets pour bien vivre les émotions

Joie, peur, colère, tristesse….bien vivre les émotion c’est ne pas facile. Elles occupent une place importante dans nos vies. C’est indéniable. Normalement nous les classons en positives ou négatives, utiles ou inutiles, opportunes ou inopportunes.

La vérité est que les émotions sont neutres et sont des guides inestimables dans nos vies.

Toutes les émotions sont utiles et opportunes.

Qu’il s’agisse de situations positives (joie, désir…) ou négatives (peur, colère, tristesse), nous devons commencer à comprendre que nos émotions sont toutes utiles et opportunes.

Voilà pourquoi :

  • Elles représentent la carte de ce que nous sommes : chacun de nous garde dans son cœur ses émotions fondamentales.
  • Elles nous indiquent ce qui est bon et juste : un véritable GPS qui indique le terrain sûr et la juste direction à prendre.
  • Elles nourrissent notre motivation : elles sont le carburant de nos actions et le moteur de la réussite.

Mais quand une émotion est difficile à vivre, que se passe-t-il ?

La première réaction est de mettre en place des mécanismes de défense comme le refus ou la fuite.

Dans le refus nous n’acceptons pas l’émotion et nous faisons semblant qu’elle n’existe pas.

Dans la fuite nous essayons de remplacer l’émotion désagréable par une autre agréable : manger ou acheter quelque chose, etc.

Voici les 4 secrets pour bien vivre les émotions :

  1. Être dans le « ressenti » et en présence de notre corps. Il s’agit d’entrer dans le domaine des sensations qui nous renvoient un feedback objectif et précis. La sensation est l’opposé de l’interprétation où le cerveau traite et « remanie » la réalité en nous rendant un feedback « subjectif ».La sensation est objective : si nous touchons la glace, nous nous sentons le froid… et les sensations sont précises, sans possibilité d’être interprétées. Quand nous sommes dans le domaine des sensations, nous sommes en « présence de notre corps ».

Cette capacité s’entraîne et les pratiques de Qi Gong et la méditation en mouvement sont très utiles.

  1. Donner un nom aux émotions. Quand nous ressentons l’émotion, nous devons lui donner un nom et dire à voix haute « J’ai peur, je suis en colère». Dans ce cas, l’émotion est reconnue et c’est le premier pas pour l’accueillir dans la « présence du corps ».
  2. Comprendre quelle énergie déplace nos réactions. Nous ne réagissons pas tous de la même manière face à la même situation. Cela dépend de l’énergie qui domine notre caractère. Par exemple, si ta force se trouve dans l’élément de « l’Eau », l’émotion t’est familière mais sans mettre de barrages, tu pourrais « t’y noyer ». Tu dois apprendre à construire tes propres frontières et limites. Par contre, si tu es « Métal », tu as tendance à « couper » l’émotion, ce qui t’empêche de la ressentir et cela provoque dans ton corps de l’anxiété et des tensions.
  3. Être conscient et accepter l’émotion. Comprendre le mécanisme de réaction nous aide à prendre conscience de l’émotion et à l’intégrer dans le domaine des sensations.

« Cela a été une illumination pour moi de découvrir que mon énergie dominante était « l’Eau » et que j’ai tendance à m’enfuir. Cela me provoquait divers troubles tels que le manque de confiance en moi, la fatigue chronique, un sentiment souterrain de tristesse, même si je suis une personne solaire. Découvrir mon énergie dominante m’a aidé dès le début à me remettre au centre des choses et à prendre possession de cette énergie que j’éparpillais dans toutes les directions » P. me confie après notre consultation spéciale sur la « Force de ton caractère »

J’aimerais maintenant te poser une question :

Comment te sens-tu aujourd’hui ? Peux-tu le définir ?

Lorsque tu découvres l’énergie qui domine ton caractère, découvre ton « mouvement intérieur » et réussis à comprendre e à bien vivre les émotions.

Réserve ta place pour 90 minutes de conseil avec moi et tu découvriras l’énergie qui domine tes émotions.

Condividi?

Sul mio Blog scrivo di:

Più Articoli

Scrivimi